Sortie d'Usine
bannersortieusine

Autour du monde ouvrier, la petite et la grande histoire se rencontrent, pour des récits puisés auprès de ceux qui les ont vécus.

Gilbert sort du lotissement qui le conduit chaque matin à l’usine. Un atelier d’usinage dans une usine de chimie lourde. Sa femme travaille dans la confection. Juste à côté, dans le marais, les tuileries ont presque toutes fermé. Ce matin, coup de fil de l’agence d’intérim. Sylvia trouve que le boulot de sa mère, « c’est vraiment l’enfer ». Hier soir dimanche, veille du lundi matin et du boulot qui reprend, Marie-Claire a encore vomi. Il faut souder la cuve dans la poussière de Chrome et de Nickel. L’usine c’est la mort parfois. Parfois aussi, on rigole. Il y a des usines désaffectées, des montées à Paris pour la manif, des syndicats et des piquets de grèves, des coups de gueules et des coups à boire, des matins difficiles et des quotidiens qui ne demandent qu’à chanter.
Des mots comme une révolte, des histoires pour ne pas se laisser contaminer par le monde comme il va, des personnages en forme d’hommage à la classe ouvrière.
Le spectacle « Sortie d’usine » est aussi une enquête, l’enquête d’un fils d’ouvrier qui cherche à comprendre pourquoi son père a arrêté l’usine au bout de 35 ans.

Nicolas Bonneau se nourrit de la petite histoire des gens pour raconter les grandes luttes sociales, pour rendre hommage aux « déshérités », aux humbles, mais aussi pour pousser un coup de gueule ! Il nous rappelle sans cesse qu’être artiste est une fonction et non une profession.

07-10-2016
20:00
02/469.26.75
08-10-2016
20:00
0475/42.98.67
12-10-2016
19:15
04/370.16.80
13-10-2016
20:00
04/220.30.50
15-10-2016
20:30
019/54.45.10
18-10-2016
20:00
060/31.01.60
25-10-2016
20:30
04/259.75.05
27-10-2016
20:00
065/78.19.50
28-10-2016
20:15
081/51.06.36
29-10-2016
20:15
04/275.52.15

Distribution

  • Nicolas Bonneau - comédien, auteur
  • Anne Marcel - mise en scène et collaboration à l'écriture
  • Vanessa Jousseaume - scénographie
  • David Mastretta - création lumières

…Sortie d’usine est un hommage et un cri du cœur. Qui mérite de se faire entendre…Nicolas Bonneau donne aux mots une puissance évocatrice incroyable qui touche au cœur. Emotion et frissons… L’Express
…Une parole sincère faisant déjà office de mémoire pour les générations futures… Charlie Hebdo
…Nicolas Bonneau mesure ses effets. Sa voix nue fait naître des lueurs qui rougeoient bien après l’extinction des feux… Télérama(***)
…de mémoire de travailleurs, de mémoire d’hommes, Nicolas BONNEAU nous parle de courage, de liberté, aussi tenace qu’un crayon debout en train d’écrire leur histoire, aussi bon vivant aussi. «N’oublions pas la Rigolade», lui soufflent les ouvriers… Le Monde

Une coproduction, en Belgique, de La Charge du Rhinocéros et de la compagnie La Volige