Asspropro
Devenir membre

Frankenstein

Par la Compagnie Karyatides

La tragĂ©die n’a plus qu’à se dĂ©rouler, la tempĂȘte se dĂ©chainer, les rancƓurs se confronter.

OpĂ©ra & ThĂ©Ăątre d’objets

Frankenstein

Trailer

Une production de la Compagnie Karyatides.

En coproduction avec La Monnaie/De Munt (Bruxelles), Le ThĂ©Ăątre de LiĂšge, Le Festival Mondial des ThĂ©Ăątres de Marionnettes (Charleville-MĂ©ziĂšres-FR), Le Sablier – PĂŽle des Arts de la Marionnette en Normandie (Ifs-FR), Le Trident – ScĂšne nationale de Cherbourg (FR), le Centre culturel de Dinant (BE), le ThĂ©Ăątre La montagne magique (Bruxelles), Pierre de Lune (Bruxelles-BE), et La Coop asbl.  

Avec le soutien de L’Hectare – scĂšne conventionnĂ©e (VendĂŽme-FR), La Roseraie (Bruxelles), Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fĂ©dĂ©ral belge.

RĂ©alisĂ© avec l’aide du MinistĂšre de la FĂ©dĂ©ration Wallonie Bruxelles – Service du ThĂ©Ăątre.

Synopsis/Distribution

La tragĂ©die n’a plus qu’à se dĂ©rouler, la tempĂȘte se dĂ©chaĂźner, les rancƓurs se confronter.

Victor Frankenstein, gĂ©nie Ă©clairĂ© incompris ou PromĂ©thĂ©e mĂ©galomane? Bien malin qui pourrait trancher. Victor, dĂ©terminĂ©, empli d’abnĂ©gation, ira, jusqu’au bout: il parviendra Ă  raviver un cadavre, forçant l’admiration de certains, Ă©veillant l’horreur des autres.

D’évidence, Frankenstein reste aussi un petit garçon rĂ©voltĂ© contre la mort. Un petit garçon qui a fait une grosse bĂȘtise. Il a façonnĂ© une crĂ©ature, lui a donnĂ© vie, puis l’a abandonnĂ©e. Il n’a pas su lui offrir ce que lui-mĂȘme refusait de perdre sans le retrouver un jour: l’amour filial. On la connaĂźt tous la sonoritĂ© sororale qui entache les mots «amour» et «mort». Elle n’augure ici rien de bon.

Sa crĂ©ature victime d’elle-mĂȘme, miroir dĂ©formant de son crĂ©ateur (mais de nous aussi), arrachĂ©e au nĂ©ant, rejetĂ©e par tous, en premier lieu par son crĂ©ateur, n’est que souffrance, tristesse, incomprĂ©hension. AccablĂ©e de toutes parts, l’innommable crĂ©ature, en viendra Ă  commettre l’irrĂ©parable, Ă  passer de victime Ă  bourreau, circulant de l’amertume Ă  la colĂšre,pour endosser le vocable d’assassin.

Tout public – ConseillĂ© Ă  partir de 10 ans.

Jeu Cyril Briant, Marie Delhaye (en alternance avec Karine BirgĂ©), Julie Mossay (en alternance avec Liza Willems),  KĂ©vin Navas ( en alternance avec Thomas Eeckhout) | Chant Julie Mossay et Lisa Willems (en alternance) |  Piano KĂ©vin Navas et Thomas Eeckhout (en alternance) | Mise en scĂšne  Karine Birgé | CrĂ©ation lumiĂšre et rĂ©gie Dimitri Joukovsky | ScĂ©nographie et costumes Claire Farah | CrĂ©ation sonore  Guillaume Istace | Dramaturgie  Félicie Artaud et Robin Birgé | Constructions SĂ©bastien Boucherit, Claire Farah, Joachim Jannin et le ThĂ©Ăątre de LiĂšge | Illustrations et graphisme  Antoine Blanquart | RĂ©gie  Karl Descarreaux | Diffusion CĂ©cile Maissin | Production Elodie Beauchet et Camille Grange

http://www.karyatides.net/frankenstein.html

En tournée du 14/10/2020 au 26/03/2021

Calendrier

Me 14/10/20 Ă  20h15

Centre culturel de Braine-l’Alleud.

du Ma 20 au Je 22/10/20 Ă  20h00

Centre culturel de Ciney.

Sa 07/11/20 Ă  20h00

Le foyer, centre culturel de Perwez.

Ve 20/11/20 Ă  19h45

Les Chiroux, Centre culturel de LiĂšge.

Me 06/01/21 Ă  20h00

Centre culturel de Verviers.

Ma 12 et Me 13/01/21 Ă  20h00

Centre culturel de Dinant.

Ma 23 et Me 24/02/21 Ă  20h00

Maison de la culture de Tournai.

Sa 27/02 Ă  20h30

Théùtre des 4 mains à Beauvechain.

Je 25 Ă  19h30 et Ve 26/03/21 Ă  20h30

Centre culturel Ottignies-Louvain-la-Neuve.

Ve 23/04/21 Ă  20h30

Maison de la culture Famenne-Ardenne.