Asspropro
Devenir membre

La bulle de pensées

Vous trouverez ci-dessous des témoignages de nos membres ces dernières semaines.  Il nous a paru essentiel qu’il y ait un lieu d’expression pour y déposer sa pensée du jour, son coup de gueule, sa joie, son espoir… Bonne lecture!

La bulle de pensées

Carine Dechaux - Directrice du Centre culturel de Rochefort - 31.01.21

Il y a quelques semaines, j’étais contactée par un artiste, musicien. Il nourrissait alors l’espoir de pouvoir exercer à nouveau son métier. Voire de le sauver, ainsi que celui de ses collègues. Il avait une idée magnifique, cohérente, réalisable…

Se calquant sur la possibilité des cultes « d’accueillir » 15 personnes à la fois, il proposait tout simplement de donner des concerts de courte durée, seul, devant le même nombre de personnes, dans des lieux de culte. Plusieurs fois sur une journée, en respectant, bien sûr, toutes les conditions sanitaires requises. Bien qu’il ait multiplié les démarches, l’initiative, qui pouvait s’étendre à d’autres artistes, n’a pas fait long feu.

Nous étions partants pour soutenir ce projet, avec, au fond, l’idée que les salles de spectacles pouvaient abriter elles aussi ces « célébrations » artistiques. Cela pouvait nous aider à retrouver du sens, ce sens que nous recherchons tous dans notre métier. Même si nous développons tous, depuis des mois, des projets plus créatifs les uns que les autres. Il reste tout ce pan de nos missions qui reste interdit, mais aussi tabou.

Je suis en effet troublée, aujourd’hui, par le et notre silence total et absolu qui régit depuis novembre nos perspectives. Je reste persuadée que nous avons une voix commune à faire entendre.  Pour rappeler que nos métiers aussi sont essentiels.  Cartes blanches dans les médias ? Interpellation du politique ? 

Chères et chers collègues, je ne peux imaginer avancer dans cette année 2021 sans que l’on se lève et que l’on prenne le sort de la culture à bras le corps. Je ne pourrai regarder mon travail dans la culture avec fierté si maintenant, et de manière urgente, je ne bouge pas, si nous ne bougeons pas. Je ne peux plus me reposer sur le fait que cela ira mieux dans quelques mois. Nous avons du pouvoir, j’en suis sure. Mais ensemble, avec vous, avec tous, avec les artistes, avec tous les secteurs de la culture. C’est une urgence.